TRENDStagram : Holycamille, le coup de cœur street culture de la rédaction

holycamille

Camille Farrugia, plus connue sur les réseaux sociaux sous le nom d’Holycamille est aussi charmante et envoutante que son profl instagram. Un style sans faille mais aussi inimitable, un naturel à couper le souffle et surtout une gentillesse et un franc parler qui lui donne le mérite d’être pour cette rentrée le coup de cœur de la rédaction de TRENDS periodical. Rayonnante, cette sneakers addict fan de mode est aussi une passionnée d’architecture avec son second profil (@passionchateau). Lecteurs et amateurs de tendances, TRENDS periodical vous invite a découvrir cette passionnée et passionnante jeune femme fan de streetwear. Autant de facettes et de fraicheur qu’elle nous dévoile aujourd’hui pour vous :

 

Ce look est en ligne sur le blog et le lien direct est dans ma bio #asseenonme #fila #cortez @upperwestguys

A photo posted by Camille Farrugia (@holycamille) on

 

TRENDS periodical : Combien de temps tu passes sur les réseaux sociaux ?

Holycamille : Clairement ? Des journées entières. Du matin quand je me lève jusqu’au soir quand je me couche.

TP : 24h ?

Oui c’est ça (rires).

TP : Ça fait combien de temps que tu es sur Instagram ?

HC : Je crois que j’y suis depuis 2011, mais j’ai mis du temps à comprendre son fonctionnement et ce que l’on pouvait faire avec.  

 

In the blue apartment @villadaubentonparis5 A photo posted by Camille Farrugia (@holycamille) on

 

TP : Comment est-ce que tu as commencé cette carrière d’infuenceuse ?

HC : Totalement par hasard parce qu’au départ je n’étais pas du tout dedans. Je travaillais dans la vente. Au fur et à mesure du temps des marques ont commencé à m’approcher et je me suis dit que c’était cool. J’ai vraiment pris cela comme ça venait. Je ne me suis pas dit « Ok je vais faire ça ». Lorsque j’ai été licenciée de mon dernier emploi je me suis dit « Si je veux le faire à plein temps, c’est maintenant, c’est l’occasion à saisir ».

TP : Ça ressemble à quoi une journée en compagnie d’Holycamille ?

HC : Je me réveille super tôt quoi qu’il arrive, donc il ne faut pas aimer les grasses mat’. En général c’est répondre aux mails, checker les commentaires sur le blog et sur Instagram, faire des Snapchat bien dégueulasses avec ma tête du matin. Ensuite manger, parce que c’est super important donc en moyenne 6 repas par jour (rires) puis aller à Paris parce que je suis de banlieue puis cela dépend : les rendez-vous, les photos, les voyages quand ça arrive, ce qui est le côté plutôt cool de l’histoire et remanger avant de dormir… ou sortir faire la fête bien sûr !

TP : Aujourd’hui si t’avais trois personnes à conseiller sur Instagram, qui sont les gens que tu suis avec assiduité ?

HC : Il y a @Noholita et @MeganVlt. Ce sont des copines blogueuses. Je fais partie de la « blogosphère » mais j’essaie d’avoir un pied dedans un pied dehors parce que c’est un milieu assez particulier dont tous les aspects ne me plaisent pas.

Et après honnetement je ne sais pas, j’aime tous ceux que je suis… Il y a ma petite, @Herapradel avec qui je fais partie du gang LBES (@labandeensneakers). Pour moi elle mérite d’être à 200K followers, il faut la suivre ! En fait c’est des gammes de personnes. Tu vas avoir mes copines donc @Noholita, @MeganVlt, @Merystache et @Herapradel qui font partie de mon noyau. Ma meilleure pote @Thisisvenice qui est la reine du nail art en France… Mon pote @mpywashere… Tout le monde !

 

 

TP : Aujourd’hui avec le métier d’infuenceur tu vas voyager assez, quel est l’endroit que tu as préféré ?

HC : Ma grosse découverte a été Berlin !

TP : Ah oui ?

HC : Oui j’y suis allée l’année dernière, en janvier avec Nike. Je n’ai pas du tout aimé mais c’était l’hiver, il faisait hyper froid et le délire ex-URSS m’a pas franchement plu. J’y suis retournée trois fois cet été et c’était fou ! Si je devais m’installer quelque part ce serait à Amsterdam parce que c’est une ville dans laquelle je me sens vraiment bien, les gens sont hyper beaux. Je suis très Europe comme fille. L’année dernière je suis allée à New-York avec Reebok et j’ai détesté ! Je pense que c’est parce que je suis arrivée là-bas dans le mauvais mood et qu’il faudrait que j’y retourne pour essayer de la voir sous un autre angle. Mais je ne suis pas du tout du genre « les États-Unis gnia nia nia »!

TP : Tu as déjà fait Tokyo ? Te connaissant ça pourrait te plaire !

HC : Jamais ! Mais il faut que j’y pense !

TP : Pour le coup c’est à l’opposé de New-York mais c’est le paradis des sneakers.

HC : Je sais ! Mauvaise idée un peu, c’est un coup à retourner en France avec trois bagages supplémentaires remplis de vêtements (rires) !

TP : Il y a des chaussures qui ne sont jamais arrivées en France, tu te dis mais « c’est des nouveaux modèles ? » et en fait non c’est des exclusivités japonaises.

HC : Mais tu vois un truc tout bête, rien que pour les Reebok Fury, les exclusivités et les coloris du Japon, j’ai envie de mourir à chaque fois, ils sont très forts, ils ont 15 ans d’avance sur nous.

TP : Tous les gens qui aiment la basket en fait deviennent fou de cette ville !

HC : Les mecs reprennent des trucs d’il y a 20 ans et ils t’en font des trucs que tu portes dans 30 ans. Tu vois ce que je veux dire ? Ils sont trop forts le level est beaucoup trop haut.

TP : Tout est esthétique en fait

HC : C’est ça, ils ont cette vision que l’on n’a pas forcément.

TP : Et aujourd’hui toi quelle ville pourrais-tu conseiller pour une journée shopping ?

HC : On vient d’en parler, Tokyo même si je ne connais pas, Londres qui est un petit peu plus basique mais où tu peux trouver de tout parce qu’il y a beaucoup de choses à voir. Après tout se ressemble sur les grosses capitales européennes mine de rien. Je pense que les gens conseilleraient les États-Unis mais je ne connais pas non plus. Je fais mon shopping sur internet, je vis dessus donc à partir de là… (rires). Si c’était une ville je t’aurais dit internet directement !  

 

Fifty shades of bronzage #flamingofloat #donutfloat @noholita A photo posted by Camille Farrugia (@holycamille) on

 

TP : Quel est le quartier de Paris où tu te sens le mieux ?

HC : Il n’y a pas de quartier où je me sens le mieux mais en fait il y a le quartier où je rode tout le temps. Si tu me cherches je suis rue Saint Honoré soit chez Starcow, soit chez Carhartt, soit chez Bleu de Paname. Ce sont mes potes, dès que je suis à Paris j’ai mon petit rituel je vais dire bonjour à tout le monde. Après pas très loin du coup, il y a rue du Temple, je vais voir Clem chez Black Rainbow, mais c’est toujours à la limite. Tu peux me croiser vers Opéra quand je vais voir Lili pour faire mes ongles.

TP : Quel est le quartier où tu vas faire le plus de shopping ?

HC: Les mêmes !

TP : Et quel serait selon toi le meilleur endroit pour sortir ?

HC : Je ne sors plus depuis 10 ans je dirais. Mais si je vais sortir aujourd’hui ce serait là où il y a du hip- hop, du danse-hall… où tu peux twerker en toute impunité.

TP : Quel est l’objet dont tu ne peux pas te passer… hormis ton téléphone ?

HC : Le chargeur pour le recharger ! Non je blague: mon casque, parce que je ne supporte pas entendre les gens. C’est horrible dit comme ça mais ça évite pas mal de relous. Tant que tu ne me tapes pas sur l’épaule, je ne t’entends pas. Et je suis une meuf très très musique, du matin au soir.

TP : Les gens te connaissent peu au final hormis si on te suit sur ton compte Snapchat donc on va passer sur des questions un petit peu imagées pour voir comment tu pourrais te décrire par rapport à ça. Aujourd’hui si Holycamille était un plat ?

HC : Il y a tellement de choses que j’aime. Je dirais que je suis Mozzarella di Bufala !

TP : Si t’étais un personnage de série télé ?

HC : Ah! Je suis un peu Monica dans Friends. Mais en même je suis un peu …

TP : Phoebe aussi ?

HC : C’est ça (rires) ! En fait je suis un peu tous les personnages de Friends, Sinon je suis un peu Kimmy Schmitt de la série Ubreakable Kimmy Schmidt sur Netflix.

TP : Si Holycamille était un animal ?

HC : Je serais un cerf ! Hyper fier et robuste d’apparence mais fragile et sensible en réalité.

 

Aperçu du look qui sera en ligne sur le blog demain! #asseenonme #approved

A photo posted by Camille Farrugia (@holycamille) on

 

 TP : Et si tu étais un autre instagrameur ?

HC : J’aimerais bien être un mec ! Je pense que je serais un artiste… qui sait dessiner. @Ilkfottante sur Insta j’aime son taff qui s’inspire vachement du street et du graf mais il est un peu d4rk aussi, il a un univers bien à lui qui me plaît beaucoup.

TP : Aujourd’hui tu as pas mal de marques qui veulent collaborer avec toi, si tu pouvais te faire la tenue idéale de la tête aux pieds avec toutes les marques que tu veux, ça serait quoi ?

HC : En principe ma tenue idéale c’est d’être nue ! Je ne sais pas parce que clairement j’aime de tout et je mets de tout. J’ai pas ce truc-là de fantasmer sur des marques. En sneakers clairement je n’ai pas de favoris. J’aime Nike, j’aime Reebok, j’aime Adidas, j’aime Puma, j’aime Vans. Vu que je ne me considère pas comme une meuf avec un style particulier et je suis un peu une hybride c’est une question compliquée pour moi !

TP : Donc là si je te demandais de me faire une petite rotation des 5 sneakers de l’été ?

HC : Des TN, on part pas sur les coloris parce que ça va être beaucoup trop chiant (rires), une paire d’Adidas Equipment – laquelle ? – Peu importe. La gamme défonce tout. Une Reebok Classic parcequ’il en faut toujours une, l’été une Slip On parce que c’est chanmé et une petite paire d’Adilette quand même pour avoir les pieds à l’air.

TP : Quel serait ton idéal masculin ?

HC : C’est Tom Hardy. Ah putain ouais, il est mon fantasme absolu ! Si il veut 600 enfants je lui fais 600 enfants. C’est l’homme de ma vie mais il ne m’a pas encore rencontrée du coup il ne le sait pas encore.

TP : Et aujourd’hui tu penses que tu seras où dans 10 ans ?

HC : Wahou, dans 10 ans… Déjà je viens d’avoir 26 ans c’est horrible je le vis super mal. Dans 10 ans franchement je serai riche, dans une maison que j’aurai faite construire et j’aurai genre 6 chiens, le tout à Amsterdam !  

 

Un petit #selfiedumois pour fêter la victoire de la France? Toutes les excuses sont bonnes non? Allezzzzzz A photo posted by Camille Farrugia (@holycamille) on

 

TP : Et pour terminer, complète cette phrase pour moi : Instagram c’est…

HC : Mon deuxième réseau social préféré. Non en vrai c’est joli je trouve. Ce qui est cool c’est qu’avec Snapchat tu peux poster du naturel, c’est du direct donc on s’en fout, clairement si je postais ce que je poste sur Snapchat sur Instagram ca ne fonctionnerait pas. Donc faut que ça soit de la mise en scène.

TP : Tu as dit que c’était ton deuxième réseau social préféré, c’est quoi le premier ?

HC : Snapchat, parce que ca me permet d’avoir cette proximité avec les filles qui me suivent. Je sais que je peux paraître froide ou fermée de premier abord. Quand on ne me connait pas et qu’on voit mes photos je ne souris jamais parce que je deteste mes dents donc j’ai pas l’air forcément sympa. Du coup je me sens plus proche d’elles, en plus mon compte est ouvert donc je lis et réponds à tout ce qu’on m’envoie.

 

Retrouvez Holycamille sur son blog : www.holycamille.com