Top 5 des meilleurs albums US de 2015

Top album

L’année touche bientôt à sa fin, l’occasion de dresser une liste des meilleurs albums US de 2015.

Kendrick Lamar – To Pimp a Butterfly

Kendrick Lamar avait déjà mis la barre (très) haute avec l’excellent « Good Kid, M.A.A.D City ». Que les puristes se rassurent avec « To Pimp A Butterfly », le MC de Campton prouve qu’il est l’une des figures emblématiques de la scène urbaine. Pour ce troisième opus, le protégé de Dr. Dre souffle un vent de fraîcheur sur le Hip-hop avec des titres comme « King Kunta » et « These Walls ». Cependant, il propose aussi des morceaux plus alternatifs, plus funk à l’image des singles « I » et « For Free ».

The Weeknd – Beauty Behind the Madness

Malgré une ribambelle de mixtapes The Weeknd s’est véritablement fait connaitre (du grand public) en 2015. Cette année, il a notamment participé à bande originale du film « Fifty Shades Of Grey ». Fort de ce succès, le Canadien a enchainé avec l’album « Beauty Behind The Madness ». Grâce à des tubes comme « Can’t Feel My Face » ou « The Hills », il a réussi à fédérer, tout en gardant son style R&B alternatif.

Big Sean – Dark Sky Paradise

Petit à petit Big Sean fait son bonhomme de chemin. Après deux albums, Big Sean est revenu en 2015 avec « Dark Sky Paradise ». Un disque hip-hop (avec quelques touches de R&B ici et là) porté par les titres « I Don’t Fuck With You » et « One Man Can Change The World ». Grâce à cet opus le membre de G.O.O.D. Music a littéralement tout raflé sur son passage : une première place AU Billboard Hot 200, une nomination au Grammy Awards et le prix du meilleur clip lors des derniers MTV VMA.

Travis Scott – Rodeo

Travis Scott est incontestablement l’une des belles surprises de l’année. Le rappeur a marqué la fin de l’été en sortant « Rodeo », précédés par les singles « Antidote » et « 3500 ». Sur cet opus le natif de Houston s’est offert les services de Kanye West (« Piss on Your Grav ») ou encore Juicy J (« Waster »). Aidé par toutes ces collaborations, l’égérie de Puma offre un album sombre, mystérieux, mais surtout addictif.

Young Thug – Barter 6

Difficile de faire plus atypique que Young Thug. Le rappeur qui ne fait rien comme tout le monde ne jure que par… le vernis à ongles et les robes. Malgré un look plutôt discutable, l’artiste a réussi à mettre tout le monde d’accord avec « Barber 6 ». Sur cette mixtape sortie en avril le rappeur a notamment collaboré avec T.I, Birdman et Duke. Résultat : un opus singulier, excentrique, à l’image de son interprète.




Magazine Print TRENDS periodical
A$AP Ferg et Future lachent la bombe New Level