TOP 5 des artistes découverts en 2015

5 artistes

Bye bye 2015,

ce n’était pas trop mal avec toi, mais on est impatient de découvrir ce que 2016 nous prépare. Chez Trends Periodical on se dit que certaines de nos découvertes de l’année devraient monopoliser les oreilles en 2016. Sympa comme nous sommes, on vous a concocté un petit florilège des découvertes de l’année et de ce que nous prépare 2016 !

Bonkaz

Bonkaz est un jeune MC issu de la capitale anglaise. Dans ses bagages il traine une passion pour Skepta ou encore Dizzee Rascal, son premier hit, You Don’t Know sample d’ailleurs un titre de Dizzee. Bonkaz à des beaux jours devant lui, puis-qu’avec un seul titre il réussit à s’insinuer dans la mémoire collective sans sacrifier le style pour le succès.

Nao

Issue d’une formation Jazz, Nao a fini par prendre la tangente et épouse à bras le corps un R&B fluant et positif. Avec un véritable esprit d’aventurière, elle n’hésite pas à prendre des risques et à s’essayer à des pistes plus risquées comme lors d’un featuring avec Disclosure. Ses deux premiers EP sont quant à eux une véritable mine d’or. Plus de Nao juste ici.

Lola Coca

En portant un pseudo comme Lola Coca, cette jeune artiste atteste de façon évidente son attrait pour la culture pop. Et on ne s’y trompe pas : avec son rap « so british » et ses constructions pop glamours, la mc de Bad Girlfriend  devrait faire de 2016 son année !

Kamaiyah

En balançant des lyrics tells que “I aim to be great”, Kamaiyah, signature féminine du Big Money Gang compte bien faire du bruit. Son single  How Does It Feels  n’est sorti il n y a qu’un mois et pourtant son nom est déjà sur toutes les lèvres.

Berhana

Berhana sera l’artiste inconnu de 2016. Sorti de presque nulle part, son single Janet a capturé les oreilles des critiques et des bloggeurs en un tour de main. Chez TP, nous avions mené l’enquête et nous vous livrions même quelques clefs de compréhension pour mieux appréhender Berhana juste ici.

Bonus : Joey LaBeija

Joey Labeija fait partie de la 4e génération de la « House of LaBeija » l’une des premières maisons de Vogue issue de la scène des Ball. En tant que tel, le musicien producteur possède une connaissance encyclopédique des rythmes permettant de dynamiser n’importe quelle soirée. Son premier opus est sorti cette année et Joey Labeija travaille déjà à un nouveau projet pour lequel il a quitté New York.

Pusha T t'emmène faire un tour de manège