The Weeknd balance le clip totalement frénétique de « Party Monster »

L’album « STARBOY » est clairement un tournant dans la carrière de The Weeknd, d’abord parce qu’il affole les charts Billboard en réalisant des chiffres de ventes incroyables, mais aussi parce qu’il a considérablement évolué, et d’ailleurs, il a même tué l’ancien « lui » (dans ses clips) parfois vu comme trop mielleux remplacé par un homme plus dangereux, plus sombre. Meurtrier dans « Starboy », braqueur dans « False Alarm », il revient plus tourmenté que jamais dans son dernier clip « Party Monster ».

Dans le clip de l’un des titres les plus appréciés des fans de l’artiste (incluant s’il vous plaît des backs vocales de la chanteuse Lana Del Rey), qui a été réalisé par le monstrueux duo BRTHR, The Weeknd affronte une fois de plus ses démons et poursuit sa quête égo-christique. La vidéo, dans une vitesse frénétique, se termine par le suicide de l’homme qui saute d’une falaise à bord d’une Lamborghini jaune, un aveu d’échec ?

Visionnez le clip ci-dessus et faites vous votre avis sur ce délire psychédélique et envoûtant dont vous ne sortirez peut-être pas indemne.




Magazine Print TRENDS periodical
Aladin 135 à "New York" dans son dernier clip