Retour engagé d’Eminem : découvrez « Compaign Speech » son dernier titre !

Eminem - TRENDS periodical

Eminem est de retour et son nouveau titre engagé « Compaign Speech » ne risque pas de passer inaperçu. Lancé quelques heures seulement avant le dernier débat officiel entre la candidate démocrate Hilary Clinton et le candidat républicain à la maison blanche Donald Trump, le dernier titre d’Eminem appelle au boycott du candidat républicain, voire pire. Un flow intact et fidèle à lui-même, des paroles ascerbes : le titre est un déferlement de mécontentement de la part du rappeur.

Après plus de quatre années d’absence, le rappeur de Détroit faisant parti des plus grands rappeurs des années 90 revient plus engagé que jamais. Ici, Eminem critique ouvertement le contexte actuel des Etats-Unis. Lettre ouverte de son mécontentement, Slim Shady n’hésite pas à s’en prendre à Donald Trump :

 Considère moi comme un homme dangereux, mais tu devrais avoir peur de ce foutu candidat. Tu dis que Trump n’embrasse pas de cul comme une marionnette car il finance sa campagne avec sa propre thune. Et c’est ce que tu veux ? Un putain de canon émoussé avec sa main sur la gâchette ? Qui n’a de compte à rendre personne ? Super idée.

Et comme ce n’est pas assez explicite, Slim Shady ne compte pas seulement s’en prendre au candidat, mais aussi à ses partisans, qu’il traite de la même façon :

Fais couler le robinet, je vais plonger la tête des supporters de Trump sous l’eau !

Déclare-t-il dans son traditionnel ton agressif qui sort du plus profond de son coeur. Sans le citer, il défend aussi le mouvement Black Lives Matter et rend hommage à toutes les victimes de bavures policières en s’en prenant à Georges Zimmerman, auteur de la tuerie sur le jeune noir Trayvon Martin en 2013. Il s’en prend également au policier Daniel Pantaleo qui avait étouffé Eric Garner en 2014 :

Je vais donner une leçon à Daniel Pantaleo sur la force et les points de pression. Et je vais habiller Georges Zimmerman avec une robe orange fluo et des talons de douze pour s’adresser à la cour avec une cible dans le dos, et sur son torse… Ou le laisser sur le pas de la porte du père de Trayvon comme cadeau.

Sur ce tout dernier son, l’instrumental est minimaliste. Ici, l’importance est donnée aux paroles, avec un message très clair. En plus de cette nouvelle bombe, Eminem rassure ses fans en assurant que le petit frère de The Marshall Mathers LP2 est en préparation.


Tags