Rencontre avec Marlin, le nouveau prodige de la scène électronique Française

TRENDS est allé à la  rencontre de Marlin interprète de « 54321 »  pour parler de son dernier EP « Nights » sorti au début du mois. Discussion avec un prodige de la musique électronique et producteur les plus prometteurs de la scène  française.

TRENDS : Bonjour Marlin, bienvenue sur Trendsperiodical pour ta premiere interview, tout d’abord comme tu vas ?

Ca va très bien et toi ?

 Ca va merci, est-ce que tu peux nous expliquer ton parcours, moi je t’ai découvert à l’époque de Discothrill sur soundcloud, est ce que tu peux nous dire comment tu as commencé avec eux?

Il y’avait un mec que je connaissais de Douai la où j’allais à l’école et il commençait à organiser des soirées, il voulait faire du business dans la musique, je le connaissais car j’avais des groupes de rock et je mixais déjà un peu, lui il connaissait l’organisateur de Discothrill et il m’a dit qu’ils allaient faire des soirées à Paris, donc j’ai fais une soirée avec eux à la Petite Taverne à Pigalle où il y’avait Kourse, Le Marquis, Alvy, Discorazor. Je les aient tous rencontrés là-bas, on était tous venu à Paris pour cette soirée. Aujourd’hui, on se voit encore et on continue de faire du son ensemble, c’est comme ça que je les ai tous rencontré et que j’ai commencé avec Discothrill.

Tu as dis que tu étais dans un groupe de rock avant, tu étais musiciens ?

Ouais! J’étais chanteur et guitariste j’avais deux trois groupes comme ça mais je faisais aussi du piano, de la batterie, je touchais un peu à tout !

 Comment t’es-tu intéressés à la musique électronique et te dire que tu voulais être DJ ?

Justement, si on revient à Discothrill et le mouvement que c’était à l’époque, j’écoutais Ed Banger, Breakbot, Justice et aussi j’ai toujours fais de la musique donc en les écoutant j’ai commencé à faire du son sur l’ordi et voilà quoi je suis passé de l’autre côté.

Justement tu parles de Justice, les Dj français occupe depuis longtemps une place importante sur la scène international électronique quand on voit Daft Punk, Justice, puis plus récemment Dj Snake est ce que ce sont des gens qui t’ont donné envie de faire de la musique ? Et à ton avis pourquoi le Dj Français marche bien et qu’est ce qu’il apporte de plus à la scène internationale?

J’aurais pas vraiment d’explications à donner… après on peut voir qu’il y’a une certaine culture qui s’est fait des DJ depuis les années 80 depuis Laurent Garnier et tout, même si moi en vérité j’ai pas vraiment cette culture la du tout tu vois, mais je pense qu’il y’a une culture de la musique électronique qui s’est forgé en France.  Il y’a des courants qui sont nés ici. Et, si on regarde à l’époque même ceux qui faisait les prod’ de Katy Perry  ils ont été influencé par Justice et DJ Snake à la base il est parti justement produire pour Lady Gaga … après je sais pas chaque pays à ses spécialités quoi, c’est comme la bouffe!

 Ce sont des gens qui t’ont inspirés pour faire de la musique ?

Ouais grave ! Mais moi après je me disais pas « ils sont Français »,  mais de toute façon on est fort en musique en France, faut pas se le cacher, faut plutôt le revendiquer et il y’a une certaine culture et nous les plus petits on est la pour continuer le truc.

Tu as fais un remix pour Selah Sue, comment  t’a t-elle contacté ?

Mon manager connaissait des mecs chez Because, je devais faire un remix et ils m’ont proposé de faire le remix pour Childish Gambino ft Selah Sue, j’ai fais le truc et après on l’a sorti sur Majestic. Au final, elle a fait un concert pour la réédition de son album avec des remix et je suis partie jouer le remix avec elle sur scène avec ses musiciens !

 Cool ! Tu as aimé ?

Ouais, c’était une bonne expérience, déjà c’est toujours une bonne expérience quand tu fais un remix et que ça marche bien, que l’artiste elle le valide, et aussi l’expérience du live avec ses musiciens, c’était chanmé , car moi ce qui m’intéresse c’est de ne pas seulement être DJ c’est de jouer  la musique sur scène, donc c’était un bon moyen de faire les deux , et en plus Selah Sue est trop cool !

 Dans tes remix il y’a une ADN hip hop assez présente tu remixes du Kaytranada, De la Soul, Rihanna, du Cassie…Comment qualifierais-tu la place du hip hop dans ta musique?

Le hip hop c’est la musique de notre époque, c’est ce que j’ai écouté quand j’étais petit. Finalement, les DJ les ai découvert à partir de mes 12 ans, avant j’écoutais vraiment plus du Rohff, Booba, Notorious Big et tout.
Même si j’ai eu une période plus rock où j’écoutais les Artic Monkeys , les Strokes etc J’ai toujours été au courant de ce qui sortait côté hip hop, internet quoi! C’est la génération Youtube, génération Ipod on va dire !

 On va parler un peu de ton EP, il a l’air plus important et plus travaillé que les précédents, ca t’as pris combien de temps à produire et quelle a été ta manière de travailler ?

A peu prés un an, mais c’est difficile à dire car j’avais des demos qui trainait depuis 1 an, d’autres que j’ai du faire 3 mois avant de le sortir.. En gros, j’ai pas de process je fais toujours de la musique, j’ai travaillé beaucoup de demo et après je suis parti pendant 4 mois pour mixer les sons avec un mec qui s’appelle Julien Sabourin au studio Motif Music, j’ai finis les sons avec lui, ca m’a aussi canalisé d’aller au studio pour finir les sons car sinon on finit jamais, je met beaucoup de temps avant de finir un morceau ça me rend fou !

Qu’est ce que tu voulais faire ressortir dans cet EP?

Celui la est plus pop … sinon musicalement c’est le pont entre ce que je faisais avant et mes nouvelles inspirations.

Justement, dans ton EP et  même dans tes remix il y’a une répartition des morceaux moitié hip hop (notamment le feat avec Jared Samuel) et moitié électro, est-ce une volonté de ta part de jouer sur plusieurs style musicaux?

C’est une volonté parce que j’y arrive pas en fait … mes influences sont comme ça, c’est vrai qu’il y’a des gens qui se focalise sur un seul style musical moi je me suis dis que je voulais faire mon propre style. Même le son avec Jared Samuel lui il pose dessus et ensuite moi je chante.
Sans me vanter, je pense qu’il y’a beaucoup de personne qui sont capable de se contenir à un seul style musical et copié ce qui a déjà été fait. Moi je veux vraiment que ce soit ma musique qui compte et de faire du bon son peu importe le genre musical.

 Tu viens de sortir ton premier clip, le clip est très bien tourné, est-ce que c’est toi qui a décidé de la DA du clip?

C’est Panamaera, ils ont bosser aussi sur « Be Good » qui va sortir prochainement, ils sont super chaud, ils sont jeunes et ils vont vite, et ils ont une bonne imagination. Ils ont fait des gros clip notamment pour Kendrick Lamar !
Au début on voulait faire un clip en studio et après on s’est dit qu’il fallait profiter de Los Angeles

 C’est diffèrent que de produire du son, comment ça s’est passé, tu as aimé ?

J’ai bien aimé faire ça ! Etre avec les gars et voir comment ils travaillaient même si j’ai pas écrit le scenario il y’a quand même eu des discussions sur le style qu’on voulait donner au clip. C’est moi qui joue dans le clip, c’est mon son, ca fait plaisir ! Les gens ils font des factures et moi je suis à Los Angeles pour tourner mon clip, « I feel Blessed » comme dirait Drake!

 Justement, on voit qu’une seule personne dans ton clip pourquoi avoir décidé d’auto-centrer le clip sur un personnage? Et pourquoi avoir choisis Los Angeles?

C’est un premier clip donc je pense que c’est pas mal pour se présenter, LA c’est aussi la Californie et ça rejoins la culture Hip Hop. Pour eux c’est normal le hip hop, tous les gens écoute ça , il y’a des pubs avec les rappeurs, même les personnes plus âgés écoute du hip hop en voiture.

 Tu te vois continuer de bosser tes sons à LA ?

Ouais mais avec internet maintenant on est international, si on rencontre des gens sur internet, comme ça s’est fait avec Jared Samuel d’ailleurs, on se connecte et on peut produire ensemble plus simplement. Même si les Etats-Unis c’est pas mal pour la musique, grâce à internet on peut bosser avec plein d’artistes différents. Donc je me vois y retourner pour bosser mais pas y vivre.

 Qu’est-ce qu’on peut attendre pour la suite, la sortie d’un prochain clip ?

Ouais un clip va sortir à la rentrée normalement, il y’aura encore plus d’effet spéciaux, c’est tout ce que je peux dire !

Merci d’avoir répondu à nos questions Marlin, nous te souhaitons une belle réussite pour ton EP « Nights »,  c’était un plaisir de t’avoir sur Trends, à bientôt !



Magazine Print TRENDS periodical
Kendrick Lamar, Travis Scott et 2 Chainz réunis sur scène pour "4am"