Maison Kitsuné dévoile une collection qui donne envie de gonfler des ballons

Pour le Printemps/Été 2017, MAISON KITSUNÉ révèle une collection homme ET une collection femme : « Party With Maison Kitsuné », aux allures fifties et prônant l’élégance à la française se sont des pièces fantaisistes et légères. Pensées par Gildas Loaëc et Masaya Kuroki, co-fondateurs et directeurs artistique, ils se sont inspirés de l’univers burlesque de Jacques Tati.

La collection présente une palette de couleurs contrastées qui évoquent la mythique Villa Arpel. Conçue à l’occasion du film Mon Oncle, elle met en avant la neutralité des tons noirs, marine, gris et beiges qui sont illuminés par de vives franches touches de couleurs primaires. À cela vient s’ajouter des matières naturelles, légères et texturées, s’accordant parfaitement aux matières techniques, plus modernes.

Les imprimés ludiques, légèrement rétro sont un clin d’œil à l’œuvre du réalisateur français : l’iconique sculpture poisson fontaine située dans le jardin de la Villa Arpel est illustrée en jacquard lurex all-over, la silhouette élancée du personnage de Monsieur Hulot s’esquisse derrière celle de l’emblématique renard MAISON KITSUNÉ.

Dans la géométrie des motifs pour femme on retrouve des rayures, des carreaux, des losanges, des pois ainsi que des trompes l’œil qui viennent se poser sur des blouses et des robes avec des jeux de matières et de surpiqûres contrastées qui donne l’illusion d’empiècements, de petits cols ou de poches et des jeux de longueurs qui apportent un air faussement sage. Chez les hommes un côté graphique structure l’allure et une idée de répétition rythme cette collection inspirée des années 50.




Magazine Print TRENDS periodical
BEAMS X CHAMPION : La simplicité avant tout