L’environnemental positif par Andrea Crews

Ce que l’on aime chez Andrea Crews, c’est cette facilité avec laquelle sa créatrice Maroussia Rebecq s’approprie la mode, faisant de simples pièces un génie créatif avec à chaque fois cette petite phrase qui vient en nous « mais, j’aurai pu y penser ! ». La vérité étant que non, nous n’y aurions pas pensé, et c’est ce qui fait qu’à chaque fois Andrea Crews surprend.

Ce défilé de la Paris Fashion Week prouve une fois de plus que les créateurs français ont de belles marques, et que le street wear est aussi une confection Thinked in France. Avec Andrea Crews, on ne passe pas par 4 chemins : les coupes sont souvent droites et tout n’est pas révolution, mais on repense les superpositions comme avec ce double jean, soit un taille très (très) basse se superposant à un autre, sous le nombril. Des robes bi matières, pile jean, face plus douces, tout comme ces vestes et ces pull « polaires » zippés jusqu’au menton.

La collection est nommée « Environmetalism » et ca se ressent dans les coloris, très naturelles, dans les camos, aussi. On est ici face à une collection positive, remplie de créativité, et ca fait du bien.




Magazine Print TRENDS periodical
La mécanique ondulatoire de Y/Project