Kristen Stewart le bel espoir du cinéma

Kristen Stewart est présente dans deux films du Festival de Cannes : « Personnal Shopper » d’Olivier Assayas et « Café Society » de Woody Allen (film d’ouverture du 69e Festival de Cannes et hors compétition).

À seulement 26 ans, l’actrice incarne dans Personnal Shopper une jeune femme triste et solitaire,  qui tente de rentrer en contact avec son frère jumeau mort d’une crise cardiaque. Victime de harcèlement par un corbeau, rien ne l’atteint, la jeune femme joue le rôle d’une femme blasée, fréquentant le milieu de la haute couture puisqu’elle est assistante mode d’une grande actrice, traversant Paris en scooter et essaye des robes Chanel.

À travers ce rôle, Kristen Stewart a reconnu avoir traversé de sombres moments, elle raconte au sujet du tournage :

« J’interprète une jeune femme très solitaire, totalement isolée, et triste. C’était assez épuisant d’être dans la peau d’un tel personnage. Même quand je partage une scène avec d’autres acteurs, je n’arrive pas à être réellement avec eux. C’est comme s’ils étaient des fantômes. Je ne me considère pas comme une personne finie. Il ne peut y avoir la moindre interaction entre eux et moi car je n’ai même pas la sensation d’exister. Cela m’a plongé dans un état douloureux. Heureusement que j’étais entourée de gens que j’aime et que je ne me suis jamais sentie seule. J’ai eu beaucoup de chance. S’il n’y avait pas eu une atmosphère aussi positive et amicale sur le plateau, j’aurai été dévastée, je me serais effondrée par terre. Dans le film je n’arrête pas de bouger, de me déplacer, je suis en mouvement perpétuel. J’ai perdu beaucoup de poids durant le tournage. C’était épuisant. »

L’ex-star de Twilight a réussi à se détacher du personnage vampire qui l’a fait connaître, Kristen est désormais sur les marches de Cannes et se retrouve à deux doigts d’être reconnue reine du cinéma actuel avec son jeu d’actrice aussi bien fascinant qu’intrigant, la jeune femme ne cesse de faire parler de son talent.



Magazine Print TRENDS periodical
Kanye West + Kim Kardashian : vive les Webby Awards