Kingies Paris, le t shirt pop provocateur

Bravo à Stanislas du Parc, ce jeune designer parisien socialement incorrect dont les tee-shirts vont égayer par leur drôlerie les rues parisiennes qui en ont bien besoin par les temps qui courent. L’été 2016 sera placé sous le signe de l’humour teinté d’insolence.

Car Stanislas sans se prendre au sérieux – il sait aussi faire dans l’auto dérision – ni tomber dans la méchanceté gratuite, n’a pas peur de déranger en pratiquant le détournement et le deuxième degré. Il aime chambouler l’ordre établi avec des formules percutantes et un mélange des genres inattendu. Stanislas se moque des esprits étriqués, conformistes auxquels il fait un doigt d’honneur – et oui, il ose l’impertinent !  où plutôt le fait faire via la gentille main gantée de Minnie dans la série « she can do it ».

Publicité, petits scandales ou faits divers, institutions, enseignes américaines, grands couturiers, cinéma, héros de BD ou personnages de cartoons … rien n’échappe à son œil affûté. A la manière de « qui veut la peau de Roger Rabbit », Stanislas mélange personnages réels et fictifs, ce qui apporte une belle fraîcheur au propos. Les célébrités comme Karl Lagarfield, Christian Louboutin, John Galliano, Kate Moss, Marylin, Coco Chanel, Serge Gainsbourg et Jane Birkin, mais aussi Barbie ou Diana Price alias Wonder Woman, sont les effigies et les porte-parole de parodies aussi subtiles qu’efficaces.

Si Stanislas se montre irrévérencieux, voire provoc, il sait aussi faire preuve de bienveillance (retenue), notamment dans sa façon de bousculer le formalisme figé par les traditions de l’emblématique Reine d’Angleterre. Stanislas ne dénonce pas, il est le simple observateur d’une société enfermée dans ses contradictions et dans sa course au toujours plus !

Alors ces tee-shirts, véritables espace d’expression, on va les arborer fièrement pour prouver que l’humour aujourd’hui plus que jamais, peut s’afficher librement. Kingies Paris symbolise cette liberté à laquelle nous ne voulons pas renoncer.

Par Violette



Raf Simons pourrait être le prochain directeur créatif de chez Calvin Klein