Interview exclusive, Evan Fournier : « Le rap français me tient en forme pour le game »

Il fait partie du groupe de frenchies qui sévissent en NBA. Arrière des Orlando Magics, Evan Fournier est de la génération dorée qui ravit le sport tricolore. Fierté du basket ball hexagonal, il officie, tout comme Noah, Batum ou Parker, au sein de la plus grande compétition mondiale de son sport de prédilection.

En exclusivité pour TRENDS, retrouvez quelques questions autour du lifestyle de Fournier : de la musique à l’entrainement, en passant par ses gestes favoris, quelques minutes avec Evan Fournier.

TRENDS – Qu’est ce que tu écoutes avant le match, et pourquoi ?

Evan Fournier – J’écoute du rap français, ca me tient en forme pour le game.

– Qu’est ce que tu écoutes après le match ?

Du rap français, encore plus lourd !

– Qu’est ce que tu écoutes à la gym ?

Généralement je met du son hardcore, avec des lyrics hard, des trucs qui me motivent.

– Ton album préféré ?

C’est l’album d’un rappeur français qui s’appelle Kery James, c’est un rap lié à la politique, en France.

– Ton plaisir coupable ?

Les bonbons, et le chocolat.

– Le meilleur musicien de tous les temps ?

Sans doute Michael Jackson a son apogée, mais pour moi, je dois dire Tupac.

– Combien de temps t’entraînes tu aux shoots ?

Pendant la saison, des heures et des heures. Hors saison, 1h30 par jour.

– Quel tips donnerais tu à quelqu’un qui voudrait améliorer son shoot ?

Vous n’avez qu’à fixer votre mécanique d’abord. Une fois que le mouvement est bon, ce n’est que de la répétition.

– Quel âge avais tu lors de ton premier dunk, et quelle aille mesurais tu ?

14 ans, et je faisais 1m92 !

– Est ce que tu as du travailler ton jump shot, ou est il venu naturellement ?

J’ai dû le travailler, dur !

– Quel exercice fais tu pour travailler ton saut ?

Des choses pour les mollets. Et juste sauter tous les jours, tous les jours essayer de sauter plus haut.

– Quel est ton dunk préféré dans le jeu ?

Le Reverse Dunk.

– Qui est le meilleur dunker de tous les temps ?

Vince Carter.

Pour suivre la NBA en France, rendez-vous sur Facebook ou Twitter




Magazine Print TRENDS periodical
Les filles d'Instagram : la selection du week end #4