Inédit : le concert privé de Common à la Maison Blanche

Common Concert at the White House - TRENDS periodical

Lundi dernier, le 3 octobre, le rappeur Common a été invité à venir jouer un concert dans la bibliothèque de la Maison-Blanche, rien que ça.

A l’occsion du festival SXSL, et sur invitation du NPR (principal réseau de radio américain) le rappeur engagé originaire de Chicago est venu défendre des valeurs de féminisme, de tolérance et a même abordé sa vie personnelle à travers ses propres morceaux. Cette présence est symbolique et significative pour le rappeur Common, qui lutte contre la discrimination aux Etats-Unis. Un sujet actuel en vue des nombreuses bavures policières que connaît le pays envers la population noire. Le rappeur a ainsi joué trois morceaux inédits particulièrement révélateurs. L’esclavagisme a été évoqué dans « Letter to the Free », le féminisme a été abordé dans « The Day The Women Took Over » et enfin l’enfance de son père au sein des rues de Chicago dans le morceau « Little Chicago Boy ».

Retrouvez la vidéo complète ci-dessous :