Fly Pirates : M.I.A. s’attire les foudres du PSG

M.I.A. a marqué les esprits avec la sortie du titre « Borders ». Dans la vidéo dévoilée le 27 novembre 2015 elle aborde le sujet (pour le moins épineux) des migrants traversant la Méditerranée afin de rejoindre l’Europe.

Dans ce clip (qui a rapidement fait le buzz) M.I.A. détourne subtilement le maillot du PSG. « Fly Emirates » la compagnie aérienne de Dubaï et sponsor du club est transformée en « Fly Pirates » (pirates de l’air).

Un détail qui peut sembler anodin pour certain, mais qui n’a pas du tout fait l’unanimité. Jean-Claude Blanc (le directeur général délégué du PSG) a envoyé une lettre à la chanteuse.

Dans ce long courrier il lui demande de supprimer les passages où elle porte le maillot parodique. Il exige également une compensation pour le préjudice causé. Pourtant M.I.A. ne semble pas prendre ces demandes très au sérieux.

L’Anglaise n’a pas hésité à publier la lettre qu’il lui a été adressée sur son compte Twitter. En signe d’ultime affront elle a également partagé une image d’elle pourtant le fameux vêtement. Dans son litige face au PSG la rappeuse n’est pas seule et bénéficie du soutien de nombreux internautes.

 

Une habituée des polémiques

Ce n’est pas la première fois que M.I.A. se fait rappeler à l’ordre pour ses prises de positions. En 2012 l’ex de Diplo a participé à la mi-temps du Super Bowl aux côtés de Nicki Minaj, Madonna et d’une ribambelle de pom pom girls. Ensemble elles avaient chanté le titre « Give Me All Your Luvin’ ». Pourtant le show n’a pas vraiment plus à tout le monde.

L’artiste s’est attirée les foudres de la NFL (ligue nationale de football américain) pour avoir fait un droit d’honneur sur scène. Résultat : la ligue a porté plainte contre l’interprète de « The New International Sound » et lui réclamé 1.5 million de dollars ! Madonna s’était quand à elle rapidement désolidarisée, et avait même demandé à M.IA de s’excuser.



Magazine Print TRENDS periodical
Rihanna tourne un clip avec Drake pour la chanson "Work" ?