Confessions : 10 questions à Ronny Turiaf et Boris Diaw

A Paris durant l’évènement Nike Palais of Speed, les joueurs de l’équipe de France de Basket et – surtout – Champions NBA, Boris Diaw et Ronny Turiaf, se sont confessés auprès de TRENDS periodical, pour une série de questions révélatrices. Ils se livrent aussi sur l’évènement de Nike, qui a enchanté les amateurs de sport pendant plusieurs semaines, dans l’un des lieux les plus prestigieux de la capitale … si vous l’avez raté, petite piqûre de rappel avec notre report vidéo.

Pour Ronny Turiaf, l’opération de Nike est « très intéressante, elle met en valeur l’effervescence au niveau du sport, ses valeurs de partage, d’émotion et de ferveur. J’ai aussi été impressionné par l’évolution des chaussures, notamment avec la Mercurial, avec l’évolution « design » et technique. L’activation avec la voiture de formule 1 est elle aussi incroyable. Partager tout ca avec les enfants, c’était très cool. », un point de vue partagé par Boris Diaw, « C’est une super initiative, on sent l’effervescence et la demande avec le début de l’Euro. Moi je suis chauvin quand il s’agit de l’équipe de France, je suis content quand je vois un endroit dédié au foot durant cette période ! »

 

TRENDS – Ta vie rêvée ?

Ronny Turiaf : Elle a commencé il y à 10 mois, je me réveille tous les matins et j’ai la chance de faire ce que j’ai envie de faire tous les matins.

Boris Diaw : C’est une vie faite de voyages, de rencontres, de famille …

Ton plus grand regret ?

R T : Je dirais que mon plus grand regret c’est de ne pas avoir vu mon grand père avant qu’il meurt.

B D : J’ai pas vraiment de regrets, beaucoup de déceptions parce que parfois on veut gagner des matchs et ca ne marche pas, mais j’assume tous les choix que j’ai fais dans ma vie.

Tes obsessions ?

R T : Obsession première : aller dans tous les pays du Monde ! J’arrive pas et je ne pas ne pas y penser ! Comme on dit aux USA je suis « Wanderlust Driven », quand je vais dans un endroit un petit peu trop longtemps j’ai les pieds qui chauffent ! J’ai pas de ville préférée parce que partout où je vais j’ai une histoire à te raconter, mais j’ai 3 histoires qui reviennent le plus souvent : partir au Sénégal et en Afrique du Sud avec cet autre gars qu’on appelle Boris Diaw, puis l’Inde en 2008 avec un pote à moi et la NBA, et mon trip solo en novembre dernier où je suis parti en Argentine.

B D : Moi c’est l’adrénaline ! Il faut que ca bouge, que les choses soient intéressantes !

Ton disque de chevet ?

R T : C’est l’album de Blacko, la chanson « Le temps est compté », « Le mur du silence », « Dépasse tes limites », je pourrais te citer tout l’album !

B D : En ce moment j’écoute pas mal Benjamin Biolay et Oxmo Puccino.


Ton film préféré ?

R T : Oh mais tu me pose des questions trop dures  !! Je pense que c’est Malcom X.

B D : Mon film préféré c’est Instinct, un film avec Cuba Gooding Junior et Anthony Hopkins, c’est un film qui est à la fois très bien fait et qui a une très bonne morale.

Ton idéal masculin ou féminin ?

R T : Je dirais un mix entre Malcom X, Gandi, Martin Luther King, mon grand père et mon Père. Pour le féminin, ma Maman.

B D : Morgan Freeman, que j’admire beaucoup ! Pour ses films et tout ce qu’il fait autour. Idéal féminin … joker ! Il va y avoir des jalouses sinon ! (rires)

3 personnes que tu inviterais pour dinner ?

R T : Wooow ! Trop bonne question ! Bob Marley, mon grand père, paternel et maternel, que j’ai pas eu la chance de voir, surtout avec la façon actuelle que j’ai de penser, j’aurai pu leur parler et leur poser des questions pour avoir leur opinion sur la vie.

B D : Albert Einstein, parce qu’il pourrait encore nous donner pas mal de choses aujourd’hui, toujours sympa d’avoir un génie à la table ! Et ensuite … bah Albert, Albert trois fois !

Einstein_laughing

 

La personne célèbre qui t’a le plus inspiré dans ta vie ?

R T : La personne célèbre qui m’a le plus inspiré dans ma vie est …. (Il tappe un roulement de tambour sur ses cuisses) Kobe Bryant.

B D : Ce serait encore une fois Magic Johnson, évidemment par rapport au Basket avant tout.

Kobe-Bryant-et-Ronny-Turiaf

 

Ta phrase de chanson ou ta réplique de film culte ?

R T : « Emancipate yourselves from mental slavery, none but ourselves can free our minds! », Bob Marley

B D : « Jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien … Mais l’important c’est pas la chute, c’est atterrissage » La Haine

 

Qui étais tu dans une vie antérieure ?

R T : Un moine bouddhiste

B D : Je pense que j’étais de la poussière ! Pas super intéressant … mais je redeviendrai poussière !

Est ce que tu peux nous faire une punchline, là, tout de suite, maintenant, pour le Palais of Speed ?

R T : Le Palais of Speed, là où ta vitesse, sera testée !

B D :  Au Palais of Speed, venez y vite, vite vite !

 

Merci à Nike, Boris Diaw et Ronny Turiaf.

 

 

Confessions : 10 questions à Djibril Cissé