Comme Chance the Rapper, on pense que Kanye West, c’était mieux avant

ours-ralph-lauren

Complex a dernièrement donné sa position sur les albums de Kanye, en les classant du meilleur au moins bon, selon leur rédaction. Une prise de position qui a boosté les réseaux sociaux, chacun y allant de son avis plus ou moins tranché sur la question.

Mais quel peut être le meilleur avis possible ? Celui d’un rappeur ? Sans doute. Un rappeur, de Chicago ? Assurément. Ainsi, Chance the Rapper, certainement et incontestablement l’un des meilleurs MC de ces dernières années, bercé par Kanye, comme tout bon Chicagoan Kid, s’est risqué a son propre classement, et le résultat est sans appel.

Pour Chance, ce sont bel et bien les premiers albums de Kanye qui restent légendaires. Il positionne au top de sa liste Late Registration, son second album studio. Si « Louis Vuitton Don » avait fait ses preuves dans The College Dropout (classé numéro 2 par Chance), il a clairement marqué les esprits dans LR, avec des classiques comme Touch The Sky ou Gold Digger. Chez TRENDS periodical, ce sont Drive Slow, Roses ou Bring me Down, qui ont fait la différence. Des titres plus calmes, un flow plus posé, mais des productions incroyables et une émotion énorme à chaque écoute. On se souviendra aussi de Hey Mama, qu’il avait interprété en pleurs, à Paris, au Zénith, quelques semaines seulement après le décès de Donda West. L’album entier est exceptionnel, et le choix de la première place a du être difficile pour Chance the Rapper, tant The College Dropout est de la même veine : Jesus Walks, et Never Let me Down restant des classiques intemporels du rap US, quoi qu’on en dise.

A cette époque, Kanye se faisait appeler Louis Vuitton Don mais n’était pas encore au top de la mode. Sur la pochette, il porte un pull coloré sous une veste en velours marron. Pas sûr qu’il réitèrerait l’expérience aujourd’hui. Il était par contre déjà le précurseur artistique qu’il est resté durant toute sa carrière : dans All Falls Down, il accompagne sa copine (l’incroyable Stacey Dash) à l’aéroport, avec une vue à la première personne durant tout le clip, et de l’humour, comme lorsqu’il dit « C’mon, c’monAnd when it falls down, who you gon’ call now? » et que l’agent de sécurité avant l’embarquement n’est autre que … Common, le rappeur. On aimait le recul de ce Kanye là.

En troisième position, Chance the Rapper classe My Beautiful Dark Twisted Fantasy, un chef d’oeuvre. Pour cet album, Kanye West publie une vidéo de Runaway longue de 34 minutes 32 secondes, un petit peu moins que le clip de Ghost signé Michael Jackson (39 min 31). A l’origine, Kanye devait parait il battre le record, c’est l’une des seules fois où il semble s’être ravisé. En renouvellement permanent, crée un album aux multiples facettes, aux productions fascinantes, si bien que le magazine Rolling Stones le positionne comme meilleur album de l’année 2010. Cet album aurait pu être classé premier de la liste, par ses sonorités nouvelles, son univers envoutant, son âme. All of the Lights, et Power, marqueront l’époque jusqu’à aujourd’hui. Hell of a Life comprend un solo instrumental envoutant que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Graduation est classé 4ème album par Chance. Là encore, pas de révolution dans le look : Kanye porte des lunettes de soleil strillées horizontalement. C’est un album bien plus ouvert que les précédents, et que les suivants. Avec Stronger, il s’ouvre au monde entier, et décuple sa popularité. Il se présente comme étant un artiste complet, mais surtout un formidable visionnaire et un « hard worker ». Il change à tout jamais le paysage rap et poursuit ce qu’il avait initié depuis le début de sa carrière, en mêlant le rap a des clips très « arty ». Avec lui, les clips de rap ne se limitent plus a de grosses voitures, ou de gros culs dansants. Evidemment, le bling bling reste souvent une constante, mais l’art se positionne de manière dominante dans le travail de Mr West. Dans Champion, ce sont des marionnettes qui se lancent dans une course effrénée, Good Life profite du vent en poupe de So Me et de son travail avec D.A.N.C.E. de Justice, pour un clip mélangeant vidéo et dessin très pop. Good Morning est réalisé par Takashi Murakami. Flashing Lights est un clin d’oeil arty a ces scènes mafieuses, presque Tarantinesque, où une femme plantureuse, en sous vêtements, s’approche d’un coffre de voiture duquel il est enfermé, avant de le tuer à coup de pelles.

Tout au long de sa carrière, il n’a eu de cesse que de frapper un grand coup avec ses « music video ». Chacun d’eux est une pépite, chacun d’eux a donné le sens du vent à l’ensemble du rap, et sans doute créé une nouvelle génération passionnée d’art, de mode, de design, et convaincue du bien fait d’un ensemble clip-musique-communication cohérent. Clin d’oeil au clip de Hard Em Say réalisé par le français Michel Gondry : une rareté, fabuleux, qui n’a jamais été utilisé, remplacé par un clip d’animation de Bill Plymton.

Heard ‘Em Say [Version 1] from Sir Popozion on Vimeo.

Depuis quelques années, Kanye s’entoure d’une multitude de producteurs, crée des albums dont l’âme disparait peu à peu, mais toujours aussi forts et percutants. Il donne la direction au rap mondial, tout du moins jusqu’à Yeezus, une leçon de production electro-hiphop. Watch the Throne, un classique, bien que présent dans le top de Chance, est hors circuit, car en duo avec Jay Z.

Chez TRENDS, on s’étonne de la place de 808s & Heartbreak dans la liste des coups de coeur publiée sur Twitter par Chance. Un album qui – avec l’exceptionnel Street Lights, et le fabuleux Heartless – marquera l’histoire de la musique, bien plus que Yeezus, ou The Life of Pablo. C’est aussi l’album qui signe clairement son attrait pour la mode, avec une pochette sur laquelle il est habillé de tweed, entouré par l’un des personnages de l’artiste Kaws. Il lancera quelques mois plus tard sa première Yeezy avec Nike. Au final, en solo, l’apogée de Kanye est en 2010, avec My Beautiful Dark Twisted Fantasy. La suite n’était qu’égo trip et mécanique bien huilée. C’est l’âme de Kanye, qui leur manque.

Notre top :

1. Late Registration

2. My Beautiful Dark Twisted Fantasy

3. The College Dropout

4. Watch the Throne(avec Jay Z)

5. 808s & Heartbreak

6. Graduation

7. The Life Of Pablo

8. Yeezus

 




Magazine Print TRENDS periodical
G.O.O.D. Music en tête d’affiche du Fyre Festival