American Music Awards : top 5 des meilleurs performances

American Music Awards

Le 22 novembre se déroulent les American Music Awards 2015, présentées par Jennifer Lopez. Il s’agit de l’une des cérémonies les plus importantes aux Etats-Unis, avec les Grammys et les MTV VMA. En attendant de connaître les lauréats de cette nouvelle édition retour sur les prestations les plus emblématiques de ces dernières années.

2008 : Beyonce

En 2008 Beyonce cartonnait avec le morceau « Single Ladies (Put A ring On It) ». C’est donc tout naturellement que Queen B est montée sur scène pour interpréter ce morceau au refrain très festif. Comme à son habitude Mme Carter a fait le show en exécutant une chorégraphie devenue désormais mythique.

2009 : Jay-Z & Alicia Keys

L’année suivante Jay-Z avait joué la carte de la classe et de l’élégance afin de témoigner son amour pour la ville de New-York. Lunettes vissées sur le nez, le rappeur avait interprété le titre « Empire State Of Mind » aux côtés d’Alicia Keys et devant un public conquis !

2010 : Rihanna

Après X Factor, Rihanna (rousse à l’époque) à continué sa tournée promo avec un passage aux AMA. Des danseurs, en passant par la tenue sexy, jusqu’au décor, la Barbadienne avait sorti les gros moyens. Durant sept minutes elle a enchaîné les titres « Love The Way You Lie », « What’s My Name » et « Only Girl » dans une ambiance très exotique.

2012 : Usher

Alors en pleine promotion de son album « Looking 4 Myself », Usher avait participé aux American Music Awards en 2012. À cette occasion le chanteur avait interprété un medley des titres : « Numb », « Climax » et « Can’t Stop Won’t Stop ». Une prestation qui lui a permis de monter une fois de plus ses grandes qualités de danseur.

2014 : Jennifer Lopez & Iggy Azalea

En 2014, la cérémonie de remise de prix s’est clôturée par un live de Jennifer Lopez et Iggy Azalea. J.Lo a rapidement fait monter la température avec une prestation du titre « Booty » aussi énergique que sexy. De quoi remettre les pendules à l’heure : Miley Cyrus n’a pas le monopole du booty shake, bien au contraire !

Vidéo : Travis Scott de passage chez Seth Meyers