Nicki Minaj : la Barbie revient en force avec son clip « No Frauds »

Nicki Minaj

La sulfureuse Nicki Minaj vient de dévoiler son nouveau clip, « No Frauds », un morceau éventuellement extrait de son quatrième album en préparation.

Si on avait quitté la Pink Barbie sur « Changed it », en feat avec son mentor Lil Wayne, la rappeuse avait également fait parler d’elle en entrant dans un clash avec Remy Ma. Ayant affirmé en mars dernier que chez Young Money « on ne fait pas de clashs, on fait des hits et on te clash dessus », il se pourrait bien que « No Frauds » soit le diss adressé à sa concurrente.

Et pour cause, le clip illustre bien la volonté de Nicki d’affirmer son statut de Queen of Rap auprès de ses rivales puisqu’on la voit dès le démarrage prendre place sur un trône, couronne et sceptre en accessoires. Son refrain « I took the price, and lift that bitch up », traduit d’ailleurs son regret d’avoir mis Remy Ma dans la lumière lors du clash. La vidéo réalisée par Benny Boom, met également en scène Nicki Minaj errant dans les rues de Londres, en plaçant bien sûr de multiples plans de la chanteuse devant le Buckingham Palace, résidence royale de la capitale anglaise. La « Degeneres Queen », comme elle se surnomme dans le morceau ( « la reine dégénérée », en référence à Ellen DeGeneres), a d’ailleurs réuni une partie de sa clique signée Young Money, en réunissant sur le titre Lil Wayne et Drake Histoire de rappeler qu’elle n’est pas toute seule. Avec ce son, Nicki Minaj confirme que Young Money restent bel et bien des habitués des « hit records ».

La Barbie comptabilise d’ailleurs maintenant 76 titres dans le Hot100 de Billboard aux Etats-Unis, parmi lesquels on retrouve « No tears », « Make Love », « Changed it » ou « No Frauds », que vous pouvez toujours écouter en attendant l’album.

 

Mac Miller cherche sa « Cinderella » dans un court-métrage en featuring avec Ty Dolla $ign