100 photos pour découvrir la nouvelle collection Supreme

Supreme is back ! L’iconique marque New Yorkaise publie son lookbook FW 2016, sous la houlette de son nouveau directeur artistique, Max Vanderwoude Gross, qui remplace la légende Brendon Babenzien. Après une collection SS16 très riche, la marque effectue un retour aux basiques, avec des lignes très street marquées par des collaborations attendues.

Outwear : matières et coupes pour tous

Du côté du outwear, on retrouve de nombreuses vestes et varsity’s, street ou habillées, en cuir, molletonnées, ou en fausse fourrure. Certaines pièces sont plus graphiques, ou jouent de manière plus forte sur les matières.

Sweats : un hymne à Capone & Noreaga

Plus classique, la collection de sweats présente couleurs pastels et camouflages, du hoodie, du molleton, et du hoodie molletonné. Certains. Un modèle est un hymne au duo hip hop Capone & Noreaga, qui tire son nom des bandits historiques Al Capone et Pablo Noreaga.

Après Gucci Mane, c’est donc ce duo de rappeurs que Supreme remet sur les rails, non content d’avoir relancé de nombreuses marques, Supreme s’attaque aux artistes.

 

T shirts : du grand cru pour les afficionados

Côté t shirts, on est là aussi sur quelque chose de plus classique : outre le modèle Capone & Noriega, on a ici le droit a un t shirt « grand cru », à l’image du Château Lafite, soit la plus célèbre des mises en bouteille de France.

Chemises : j’ai cru voir un gros minet

L’accessoire indispensable du skatteur, c’est évidemmentla chemise, ou le polo. Habituée des collabs avec Playboy, Supreme a ici réédité la traditionnelle chemise de nuit de Hugh Hefner en soie, mais aussi des modèles camo, tartan ou velours. Mention spéciale à la chemise mettant en scène Titi et Gros minet, les héros de dessin animé que nous dévorions dans les 90’s.

Casquettes : tous les goûts, toutes les couleurs

Le classique de Supreme, c’est évidemment la snap. Ici, on en découvre pour tous les goûts, et toutes les couleurs : velours lézardé, cuir, surimpression, avec des motifs « insecte » cousus, en velours côtelé ou en collab avec New Era, ironiquement frappés des lettres macabres « R.I.P ».

Très complète, cette collection place le design et le graphisme à un autre niveau. Elle sera disponible en magasin le 18 aout, dont le magasin Parisien. Les japonais devront attendre le 20 aout. Le store online rouvrira le 25 aout.

 

 

Ashley Graves : vous allez devenir dingue de cette accro du street wear